Coaching Agile

Agile, Scrum et autres pensées
Laurent Carbonnaux

Le Cochon Perdu : Artiste et spécifieur light

J'adore le jeu Artistes et Spécifieurs.
Il permet de démontrer, entre autre, l’intérêt de la communication directe dans les échanges entre intervenants d'un projet. Pour plus d'info sur le jeu, allez voir du côté d' Alex et Thierry.


Ce jeu est excellent lorsque l'on a le temps.




J'ai donc essayé d'en faire une version allégée pour pouvoir jouer le concept rapidement.
De concentrer l'objectif sur le côté téléphone arabe et montrer du doit les problèmes de compréhension, d'interprétation et de retranscription d'une personne à l'autre d'un besoin jusqu'à sa réalisation.
J'alterne le texte et le dessin pour simuler et accentuer le changement de mode d'expression. Finalement, comme entre les différents niveaux de spécifications informatiques.

Le déroulement est assez simple:
 - Avant le départ, j'ai écrit un texte descriptif (la spec du besoin) d'une scène que j'avais imaginée (le besoin)
 - Je demande à mon voisin de lire ce descriptif et de le dessiner, en 1 minute
 - Puis de donner le dessin à son voisin pour qu'il écrive ce qu'il voit, en 1 minute
 - Puis de donner ce qu'il a écrit à son voisin pour qu'il le dessine, en 1 minute
 - Et ainsi de suite...

Les personnes n'ont pas le droit de se parler! Eh oui forcément, comme dans un bon vrai projet quoi.

Je l'ai joué aujourd'hui à la maison et voilà ce que cela donne.

La spec:

Puis ma fille a dessiné ça:

Puis mon fils ça:

Puis une amie a fini avec ça:


L'idée que j'avais à l'origine était celle-là:



Et nous n'étions que 4 à jouer ;-)
Dommage que je n'avais pas de collègues offshores sous la main!
On s'est bien marré!

1 commentaires:

kervin kueny a dit…

merci pour ce partage, ca me donne des idées d'icebreaker pour une intervention sur le cycle en V.
Kervin