Coaching Agile

Agile, Scrum et autres pensées
Laurent Carbonnaux

Scrum et CMMI Niveau 5 : Potion magique pour les guerriers du code

Je viens de lire le papier de Jeff Sutherland, Carsten Ruseng Jakobsen et Kent Johnson sur Scrum and CMMI Level 5 : The Magic Potion for Code Warriors

Bon, ça date un peu (Mai 2007), mais que voulez-vous, je ne suis pas à jour, c'est tout.


Ce que j'en retire, il faut y voir :

  • Agile comme une boite à outil répondant aux besoins d'institutionnalisation (différent d'industrialisation)
  • Lean comme une étude d'opportunités
  • CMMI comme support à la conduite de changement et la propagation des bonnes pratiques au reste de l'entreprise.


Et tout ça pour avec chiffres à la clé démontrant le bien fondé de la démarche.


Côté productivité, mais éminents collègues du SigmaT me font remarquer qu'il serait plus judicieux de parler d'efficacité. Effectivement si l'on regarde le mode de calcul de la productivité utilisé, c'est le rapport du nombre total de lignes de code produites pour la totalité des heures comptées sur un projet. Donc toutes activités confondues. Hors l'amélioration par l'élimination du gaspillage fait que mathématiquement le nombre d'heure total diminue. Le ratio de LOC/h diminue donc mécaniquement. On peut effectivement plutôt parler d'efficacité. Le résultat est là : réduction des coûts.


En tout cas, bonne expérience montrant que la combinaison du mieux de chaque améliore le tout.


Pour ceux comme moi qui ne sont pas à jour, je vous engage à lire ce papier et vous en faire votre propre opinion!

2 commentaires:

Fabrice Aimetti a dit…

Pour info, la traduction en français est disponible sur le Traductionq Agiles

Laurent Carbonnaux a dit…

Merci Fabrice.
Donc plus d'excuses pour le lire!